Bouygues multiplie les initiatives avant la décision de Vivendi sur SFR


Un article des Echos

Lire également Les Echos depuis votre navigateur web : http://webapp.lesechos.fr
Consulter nos offres d’abonnement : http://abonnement.lesechos.fr

Bouygues multiplie les initiatives avant la décision de Vivendi sur SFR

A côté de sa dernière offre d’achat, Bouygues ressuscite son offre du 12 mars. Il espère ainsi répondre aux attentes de certains actionnaires de Vivendi.

Bouygues serait-il fébrile ? A deux jours de la tenue du conseil de surveillance de Vivendi, qui pourrait decider de vendre SFR a Numericable , le groupe de BTP multiplie les initiatives pour occuper le terrain. Dans un communiqué publié mercredi, il a indiqué que l’offre présentée le 12 mars, rejetée par le conseil de surveillance du 14 mars, était à nouveau valable. Elle vient donc s’ajouter à celle devoilee le 20 mars . Au total, Vivendi se retrouve donc avec deux offres Bouygues, qui restent valides jusqu’au 25 avril.

La première, « axée sur la création de valeur », se compose d’un versement de 11,3 milliards d’euros en cash et d’une participation de 43 % au capital du futur ensemble, le tout valorisant SFR près de 20 milliards d’euros après prise en compte des synergies. La seconde, « privilégiant la composante en numéraire », comporte une part en cash de 13,15 milliards et une participation de 21,5 %, pour une valorisation de 17,4 milliards. Pour Bouygues, l’objectif est clair : il s’agit d’offrir le choix au vendeur. « Vivendi pourra opter pour la solution qui lui paraîtra la plus satisfaisante », explique la société dans son communiqué.

La « sous-enchère »

Dans le clan Numericable, on s’étonne : « Bouygues invente un nouveau concept : celui de la sous-enchère. Ca a le mérite d’être original », grince une source proche du câblo-opérateur, rappelant que de son côté « le travail se poursuit de façon sereine » avec Vivendi.

Au passage, la maison-mère de Bouygues Telecom dévoile une clause d’assurance sur la liquidité de la participation future de Vivendi. Elle lui garantit une valeur minimum de 3,3 milliards d’euros pour les 43 % détenus par le conglomérat à l’issue du rapprochement avec SFR. En-deçà de ce seuil, Bouygues s’engage à payer la différence à Vivendi, jusqu’à concurrence de 1 milliard d’euros.

Un huissier chez Vivendi

« La donne a changé depuis quelques semaines, considère une source bien informée, dans l’entourage de Bouygues. Certains actionnaires de Vivendi, français et étrangers, ne sont pas forcément contre le fait de posséder une part du nouvel ensemble et de profiter des synergies potentielles à l’avenir », évaluées à environ 10 milliards par le groupe de BTP. Selon nos informations, DNCA Finance serait l’un des partisans de cette offre, moins généreuse en cash mais avec une participation plus importante à la clé.

La société de gestion, qui détient 1 % du capital de Vivendi, avait mandaté Colette Neuville, la présidente de l’Adam (association de défense des actionnaires minoritaires), pour demander plus de transparence dans les offres des deux candidats. celle devoilee le 20 mars , le président de Vivendi, elle s’étonnait également du peu de temps consacré par le conseil de surveillance à l’étude des deux offres. Ce courrier était adressé à M. Fourtou au 32 avenue Hoche… le siège de Bouygues ! Chez Vivendi, on y voit un lapsus révélateur.

Mercredi après-midi, un huissier s’est rendu chez Vivendi pour récupérer les offres sur SFR. Envoyé par Colette Neuville, il était muni d’un mandat signé par un juge. L’huissier est resté le temps de boire un thé dans un salon privé. Puis il a été poliment éconduit, Vivendi ayant jugé cette demande à la fois téléguidée et « extravagante ». ■

Droit de reproduction et de diffusion réservé © Les Echos.fr 2013

Jean Séry
Eolen Groupe
Consultant – Juriste
Cash Management

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s