La politique monétaire non conventionnelle a réduit les taux d’intérêt réels aux États-Unis


See on Scoop.itBanking, Finance & Economics

La politique monétaire non conventionnelle a réduit les taux d’intérêt réels aux États-Unis : textes de référence pour la finance, les banques, assurances, l’asset management

 

Dans une étude publiée vendredi 18 avril 2014, les économistes Iryna Kaminska et Gabriele Zinna mettent en évidence l’incidence de la politique monétaire expansionniste de la Réserve fédérale américaine sur les niveaux des taux d’intérêt réels aux États-Unis sur la période 2008 – 2012. Outre la réduction de 140 points de base des taux de rendement du bon du Trésor américain à 10 ans sur la période due au quantitative easing (QE, assouplissement quantitatif) pratiquée par la banque centrale américaine, les achats étrangers de bons du Trésor américain en 2008 ont généré à eux seuls une baisse de 80 points de base (0,8 %) des taux de rendement des bons du Trésor à long terme aux États-Unis.

Jean Séry‘s insight:

Lire l’étude sur le site du FMI :

http://www.imf.org/external/pubs/cat/longres.aspx?sk=41493.0

 

See on www.agefi.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s