Le capital au XXIème siècle


See on Scoop.itBanking, Finance & Economics

Le capital au XXIème siècle : livres finance : livre économie, banque, bourse sur le Wiki Finance

AESB Descartes Finance- Secrétariat Général – Jean Séry‘s insight:

"Traduit aux Etats Unis par les éditions Harvard university press, l’ouvrage de Thomas Piketty a ouvert un important débat parmi les intellectuels américains qui y voient une oeuvre majeure. Nombre d’eutre eux ont assisté à la conférence donnée par l’auteur le 16 avril 2014 à New York, en présence des prix Nobel Paul Krugman et Joseh Stiglitz,  à l’initiative de la City university of New York."

Dans cet ouvrage, l’auteur décrypte l’évolution de la richesse et propose une solution…

 

Extraits :

« Le Capital au XXI ème siècle », alerte sur une mécanique funeste à l’œuvre dans nos sociétés dont le résultat est que « le passé dévore l’avenir ». 

 

 « l’entrepreneur tend inévitablement à se transformer en rentier, et à dominer de plus en plus fortement ceux qui ne possèdent que leur travail. Une fois constitué, le capital se reproduit tout seul, plus vite que ne s’accroît la production ».

« le taux de rendement privé du capital r peut être fortement et durablement plus élevé que le taux de croissance du revenu et de la production g ».  « Cette inégalité ‘ r > g’ implique que les patrimoines issus du passé se recapitalisent plus vite que le rythme de progression de la production et des salaires »

 

Le constat vaut essentiellement pour les économies avancées où le taux de croissance ne devrait pas dépasser 1% – 1,5% l’an sur longue période,  souligne l’économiste, contre 4% à 5% pour  le rendement moyen du capital.  « Seuls des pays en situation de rattrapage, comme l’Europe pendant les Trente Glorieuses, ou la Chine et les pays émergents aujourd’hui, peuvent croître à de tels rythmes », dit-il. Mais à terme,  ces marchés devenant matures,  ils pourraient revenir à des taux de croissance plus modestes.

« Il est donc probable que l’inégalité r > g redevienne la norme au XXI ème, comme elle l’a toujours été dans l’histoire, et comme elle l’était encore au XIX ème siècle et à la veille de la Première guerre mondiale », prévoit l’auteur. « Au XXème siècle, ce sont les guerres qui ont fait table rase du passé et qui ont fortement réduit le rendement du capital, donnant ainsi l’illusion d’un dépassement structurel du capitalisme et de cette contradiction fondamentale ».

« Il est donc probable que l’inégalité r > g redevienne la norme au XXI ème, comme elle l’a toujours été dans l’histoire, et comme elle l’était encore au XIX ème siècle et à la veille de la Première guerre mondiale », prévoit l’auteur. « Au XXème siècle, ce sont les guerres qui ont fait table rase du passé et qui ont fortement réduit le rendement du capital, donnant ainsi l’illusion d’un dépassement structurel du capitalisme et de cette contradiction fondamentale ».

(…)

 

See on www.agefi.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s