Air France : l’État est le pire de tous les actionnaires


Ronald Reagan avait le sens de la formule. Lui qui ne supportait pas l’étatisme sous toutes ses formes avait déclaré un jour: «L’État, c’est comme un bébé: un tube digestif avec un gros appétit à un bout et aucun sens des responsabilités à l’autre.» Cette boutade qui date du début des années 1980 n’a jamais été aussi actuelle, surtout lorsque l’on regarde ce qui se passe en France, et de surcroît avec les entreprises où l’État est toujours actionnaire. Il y a deux semaines, Emmanuel Macron comme Manuel Valls soutenaient haut et fort Alexandre de Juniac, le patron d’Air France-KLM, dans son plan de restructuration de la compagnie aérienne. Et la semaine passée, voyant la CGT se crisper, le premier ministre, dans la foulée de Ségolène Royal, a tiré le tapis sous les pieds du patron d’Air France

Sourced through Scoop.it from: www.lefigaro.fr

See on Scoop.itBanking, Finance & Economics

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s